jeu 15 octobre 2015

Face à la transphobie, seule la lutte paie !

CGA

Comme chaque année depuis maintenant 19 ans, les personnes trans, intersexes et leurs soutiens manifestent dans les rues de Paris pour revendiquer des droits et des papiers. La Coordination des Groupes Anarchistes soutient l’initiative et sera présente à la manifestation, ce samedi 17 octobre.


 

Le 17 octobre aura lieu pour la 19ème fois l’Existrans, marche de revendication pour les droits des personnes trans. En effet, celles-ci sont obligées d’affronter de véritables entraves pour accéder aux traitements médicaux (notamment hormones et chirurgie) leur permettant de changer leur corps, ou encore pour procéder à un changement d’état-civil, et se voir délivrer des papiers d’identité au genre dans lequel elles vivent.

La transphobie institutionnelle relaie et renforce la transphobie ambiante qui découle du système patriarcal. En effet, celui-ci ne reconnaît que deux identités possibles, qualifiées de naturelles, aux rôles bien définis - les hommes et les femmes. Il nie le fait qu’il s’agit de constructions sociales, caractérisées par un rapport d’oppression, d'un groupe dominant (les hommes) sur un groupe dominé (les femmes). Ce système patriarcal interdit aux personnes de vivre leur identité telle qu'elles le souhaitent et la liberté de tou-te-s à disposer de leurs corps.

La transphobie engendre une situation de grande précarité pour les personnes trans, qui ont beaucoup de difficultés à trouver un travail ou encore avoir accès à la santé. Au quotidien, les personnes trans subissent des violences, que ce soit dans la rue, au travail, dans la sphère privée (famille, couple, etc.), ou encore dans les institutions (administration, police, prison, etc.).


 

Un exemple de luttes gagnantes : l'exemple de l'Irlande

 

Cet été 2015, une loi a été adoptée en Irlande permettant aux personnes trans de changer d'état civil sur simple déclaration. Ainsi, après le Danemark et Malte, l'Irlande devient le troisième pays à faciliter le changement d'état civil pour les personnes trans : le « Gender Recognition Bill » (loi sur la reconnaissance du genre, en français) permet aux personnes transgenres de déterminer en toute liberté leur genre à l'état civil, sans avoir à subir une procédure médicale.


 

Contre la transphobie, luttons contre le patriarcat !

 

Si nous soutenons les luttes pour des mesures législatives concrètes, comme un changement d'état-civil simplifié ou une meilleure prise en compte par les médecins, nous estimons que, seules, elles seraient insuffisantes, et qu'il est aussi capital de lutter contre l'ensemble du système patriarcal, pour en finir avec toutes les oppressions et violences qui en découlent, sexisme, homophobie et transphobie. Ce système de domination et d'exclusion renforce la précarité et les violences générées par toutes les formes d'exploitation et de domination qui traversent la société (exploitation capitaliste, racisme, etc.).

Ainsi, il nous apparaît nécessaire de lutter contre tous les systèmes d'exploitation et de domination, pour l'émancipation de tous et toutes. En tant qu'anarchistes, nous pensons que seules les luttes auto-organisées, et l'autogestion nous permettront de sortir de tels systèmes, que ceux et celles qui en profitent ont tout intérêt à préserver. Une telle auto-organisation ne peut être réellement effective qu'à condition que les personnes concernées puissent dès maintenant prendre pleinement leur place dans les organisations militantes de leur choix et dans les luttes. Par conséquent, nous nous engageons au quotidien contre le sexisme, l'homophobie, la transphobie, le racisme, la domination étatique et l'exploitation capitaliste, et portons nos revendications de rupture, pour une société libertaire et égalitaire.


 

Nous vous appelons donc à participer à la marche de l'Existrans samedi 17 octobre à 14h, départ à Stalingrad (à Paris).


 

Vous pouvez aussi lire sur notre site le tract diffusé l'an dernier : http://www.c-g-a.org/sites/default/files/existrans_2014_cga.pdf , ainsi que notre motion antipatriarcale : http://www.c-g-a.org/content/la-lutte-antipatriarcale .

 

 

Octobre 2015,

les Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes

Téléchargement