mer 20 octobre 2010

On peut gagner, On doit gagner !

poing.png

On peut gagner, On doit gagner !

Le mouvement d'opposition à la réforme des retraites ne cesse de s'amplifier depuis un mois et demi. Les manifestions rassemblent toujours plus de monde, et les actions de grèves prennent de l'ampleur. De journées isolées début septembre, on est maintenant rentré depuis le mois d'octobre dans une confrontation plus affirmée dans la grève. Des cantines scolaires à Marseille au lendemain de la grève du 23 septembre, rejoint par le port, puis par les raffineries, les cheminots, les lycéens et maintenant les routiers font passer un cap à la mobilisation. Dans d'autres secteurs des mouvements moins forts- ont lieu également, dans l'éducation, dans l'industrie, avec des débrayages réguliers.

Face à cela le gouvernement tente de passer en force. Jouant sur l'épuisement, il tente aussi de restreindre la portée du mouvement par la répression contre les lycéens et les grévistes des secteurs stratégiques.

Pour gagner, tenir, élargir bloquer !

Il s'agit aujourd'hui d'un mouvement d'ensemble de la société française contre les inégalités sociales que la réforme des retraites cristallise. La grève s'ancre dans plusieurs secteurs clefs de l'économie. Pour autant, il faut encore passer un cran pour faire plier le gouvernement et le patronat.

L'enjeu pour cette semaine est de tenir dans les secteurs en grève, mais surtout d'inscrire de nouveaux secteurs dans la grève reconductible. Chaque entrée dans le mouvement est un renforcement du rapport de force et une consolidation pour celles et ceux qui sont déjà en grève.

En plus de mettre la France en grève, l'enjeu des jours à venir est de bloquer l'économie, pour contraindre le patronat et l'état à renoncer à leurs attaques. Blocage de l'approvisionnement de pétrole et des transports sont autant de moyens que les travailleur-ses en lutte ont commencé à utiliser et qu'il faut généraliser.

Le groupe Un Autre Futur de la Coordination des Groupes Anarchistes appelle à renforcer la grève, comme les blocages pour mettre un coup d'arrêt à la régression sociale que nous subissons depuis des années. Les militants de la CGA, sur leurs lieux de travail, dans leurs syndicats, poussent partout pour rendre la grève effective, pour inscrire de nouveaux secteurs dans la bataille et agissent avec tous les autres travailleurs-ses sur les actions de blocage de l'économie.

groupe Un Autre Futur
de la Coordination des Groupes Anarchistes

 

Téléchargement

Taille: 444.91 Ko