Mercredi, 12 Novembre, 2014 - 18:00

RASSEMBLEMENT CONTRE LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SOCIAL

affiche_rassemblement_12_novembre_2014coul.jpg
La CNT éducation 34, Sud éducation 34 et le groupe Un Autre Futur de la Coordination des Groupes Anarchistes appellent à un :

 

RASSEMBLEMENT CONTRE LA CRIMINALISATION DU MOUVEMENT SOCIAL
Mercredi 12 novembre à 18 h devant la gare saint Roch à Montpellier

 

En solidarité avec Fouad, militant condamné seul à une amende de 40 000 € pour une occupation collective des voies de la gare SNCF lors du mouvement dit "anti-CPE" en  2006.

 

 

Soutien à Fouad et toutes les victimes de la répression syndicale

 

Au printemps 2006, le gouvernement de De Villepin tentait d’imposer à la jeunesse et aux travailleurs.euses le CPE (Contrat de Première Embauche). Très vite, un mouvement d’opposition s’était étendu aux universités, collèges et lycées aidé par les organisations syndicales combatives.

 

Le 30 Mars 2006, suite à une action émanant de l’Assemblée Générale du campus du Saulcy à Metz environ 1 000 personnes (étudiant·e·s, lycéen·ne·s, salarié·e·s) avaient occupé, durant plus de deux heures, les voies de la gare SNCF. Malgré la totale réussite, et l’aspect pacifique de cette action, et alors que le cortège s’était retiré de la gare sans violences ni dégradations, le préfet de Moselle avait ordonné une violente charge policière contre les manifestants. Toujours sur ordre du préfet, une seule et unique interpellation avait eu lieu : celle d’un militant de la section universitaire de la CNT de Metz, Fouad. Fouad Harjane a été condamné au civil en mars 2013 à payer à la SNCF près de 40 000 € pour le blocage.

 

Victime d’une répression ciblée de la part du Parquet, Fouad fait un tour de France pour témoigner et attend la délibération de la cour d’ appel qui doit avoir lieu le 12 septembre 2014.

 

Luttons contre la répression policière et judiciaire de tou-te-s les travailleur-se-s et les personnes en lutte poursuivis par les pouvoirs publics pour leurs actions au cours des mouvements sociaux de la dernière décennie. Pas de cas par cas, pas discrimination abandon des poursuites et des condamnations de toutes les personnes en lutte !

 

Solidarité avec notre camarade Fouad ainsi qu’avec les syndicalistes de la poste, de BDS, les Contis, les désobéissants de l’éducation, les opposants aux fichages et prélèvement d’ADN, les faucheurs volontaires, les antinucléaires, les lanceurs d’alerte...

Contre la répression du mouvement social !


Plus d'infos à cette adresse http://www.cnt-f.org/educ34/spip.php?article219&var_mode=calcul