Samedi, 3 Octobre, 2015 - 14:00

Rassemblement : Refugees Welcome – Bienvenue à tout-tes les migrant-es. Ouverture des frontières pour toutes et tous

manif_3_oct2net.jpg

Refugees Welcome – Bienvenue à tout-tes les migrant-es. Ouverture des frontières pour toutes et tous

Rassemblement à Plan Cabanes le samedi 3 octobre à 14h

Après des années de quasi-indifférence, la mort de migrant-es tentant de traverser la Méditerranée fait enfin réagir. Les réponses des États européens sur l'accueil de réfugié-es restent dominées par une approche sécuritaire et criminalisante, l'arrivée de migrant-e-s continue à être posée comme un problème. Pendant que tous les regards ou presque sont focalisés sur l'annonce de l'accueil de 120 000 réfugié-es, les personnes qui parviennent à entrer en Europe et celles, les plus nombreuses, qui restent bloquées à ses portes, continuent de subir drames et humiliations.

L’Union Européenne et l’État français mènent une politique impérialiste et répressive. Là-bas, en Afrique et au Moyen-Orient, ils organisent le pillage des richesses, ruinent les économies locales notamment vivrières et, pour servir leurs intérêts économiques et stratégiques, suscitent les guerres, bombardent villes et villages, arment les dictatures, contraignant les populations à l'exil. Ici, ils ferment les frontières, traquent les migrant-es, les enferment, les expulsent.

Ce sont les exploiteurs et leurs relais à la tête des États, qui créent la misère ici et ailleurs. Eux qui favorisent la libre circulation des capitaux mais interdisent la libre circulation des gens. Eux qui, après avoir contraint par centaines de milliers les gens à fuir, les condamnent à errer, à mourir noyés, électrocutés, en durcissant toujours plus leurs politiques migratoires. Eux qui, loi après loi, transforment la violence de l'exil en crime. Eux qui, avec la complicité des grands médias, cherchent à casser la solidarité en France et en Europe en désignant les migrant-es comme boucs émissaires d'un précarisation généralisée qu'ils nous imposent pour mieux s'enrichir.

Nous refusons le tri abject entre réfugié-es de guerre « légitimes » et «migrant-es économiques» indésirables. Tou-te-s sont légitimes, tou-tes sont les victimes de la même logique, celle du profit de quelques-un-e-s au mépris de la vie de tou-tes. Parce qu'aucun être humain n'est illégal, parce que ce sont les mêmes intérêts qui nous oppriment ici, qui les tuent là-bas, nous affirmons notre solidarité internationale avec tout-es les exploité-es.

Ouverture des frontières !

Régularisation de tout-es les sans-papiers !

Liberté de circulation et d'installation pour toutes et tous !

Pas de distinction entre réfugié-es et migrant-es !

Abolition des lois criminalisant les migrant-es !

Signataires : Coordination des Groupes Anarchistes 34, Alternative Libertaire 34, CNT 34 Éducation Santé Social, Collectif anarchiste « Rêve Générale », Ensemble ! 34, Fédération Anarchiste 34, Ligue des Droits de l'Homme Mtp, Nouveau Parti Anticapitaliste 34, Parti de Gauche 34, Solidaires Étudiant-es Mtp, des individu-es