Vendredi, 13 Mai, 2016 - 19:30 - 23:30

Réunion publique - Euro 2016 à Saint-Denis : la coupe est pleine !

Euro 2016 à Saint-Denis : réunion publique organisée par le Front de luttes logement de la CGA RP vendredi 13 mai, 19h30 au bar Au Pavillon, 54 rue Gabriel Peri (Métro Porte de Paris ligne 13 ou Gare de Saint Denis RER D).
Avec :
- Un militant anarchiste brésilien venu témoigner de la lutte contre l’organisation de la Coupe du monde en 2014 au Bresil, à laquelle il a participé.
- D'ancien-ne-s habitant-e-s qui ont lutté contre l'expulsion de leur logement à Saint-Denis.

--------------------------------------------
L'euro pas sur notre dos ! Non aux expulsions !
Le 10 juin va débuter l’Euro 2016. Cela fait déjà depuis 2010 que la décision est arrêtée et que les chantiers ont démarré.
Quel est le coût de l’Euro 2016 ?
1,7 milliard de dépenses, en pleine « crise sociale et économique ». Sans compter toutes les dépenses en aménagement, la ville de Saint denis va dépenser 4 millions pour la fan zone de 10000 personnes dans le parc de la légion d’honneur. Les taxes sur les billets du stade ont été annulées : la ville ne recevra rien.
Quel coût pour les habitant∙e∙s de Saint-Denis ?
- Les habitant∙e∙s de Saint Denis trinquent : la taxe d’habitation a été augmentée cette année de 10 %.
- Il y a eu des centaines d’expulsions dans le centre-ville, des dizaines d’immeubles vidés de leurs habitant.es : la rénovation urbaine s’accélère.
- La mairie annonce : le Plan National de Rénovation Urbaine des Quartiers Anciens et délabrés (PNRQAD) est « le plus avancé de France ». Ce plan de rénovation a été voté l’année de l’attribution de l’Euro à la France, en 2010. Il est le prétexte aux expulsions. Une grande majorité des habitant∙e∙s n’ont pas été relogé∙e∙s dignement, certain∙e∙s sont toujours à la rue.
- Des expulsions en pleine trêve hivernale, avec violences comme au 3 rue Viollet le Duc expulsé le 11 mars.
- Démolitions de logements quartier porte de Paris et quartier Gare, remplacés par des logements chers. C’est un véritable nettoyage social, organisant la chasse des classes populaires.
- Symbole de l’injustice et de la guerre de classe : la construction d’un hôtel 4 étoiles en plein Saint-Denis (Porte de Paris).
- Il y a un risque de déchainement de violences contre les femmes : harcèlement dans la rue et les transports, femmes prostituées maltraitées, violences directes sur les femmes, notamment aux abords de la fan zone au Parc de la légion d’honneur.

Pour nous, la résistance est plus que jamais nécessaire !
Justice pour les habitant-e-s des villes populaires !
Arrêts des expulsions ! Arrêt du nettoyage social ! Réquisitions des logements vides !

Téléchargement

Taille: 2.53 Mo