Jeudi, 22 Mai, 2014 - 18:30 - 20:30

Soirée : Quelles stratégies contre les violences masculines, les agressions sexuelles et sexistes ?

signe_feministe.jpg

Au centre social auto-organisé l'Attiéké, dans lequel sont investi-e-s les militant-e-s de la CGA en région parisienne, on se bat pour les papiers, on se bat pour le logement... mais pas seulement ! Ce qu'on veut, en vrai, soyons franc-he-s, c'est l'égalité ! Et ça passe (aussi) par la lutte contre le système de domination masculine, dont les violences sexistes et sexuelles sont un élément central. C'est dans ce sens qu'est organisée cette soirée, en lien avec des militantes du Planning (Mouvement Français pour le Planning Familial) de Seine-Saint-Denis. On y projetera le film "Les femmes du bus 678" de Mohamed Diab, les copines du Planning présenteront les luttes par leur association et on y causera de stratégies contre les violences masculines, les agressions sexistes et sexuelles.

La lutte contre les violences sexistes se mène aussi au sein de l’Attiéké, lors de  discussions en mixité organisées par un groupe non mixte de femmes au sein du centre social. Nous souhaiterions poursuivre cette dynamique, en ouvrant la discussion sur le quartier et sur la ville. C'est donc jeudi 22 mai, à partir de 18h30, au CSA l'Attiéké (31 bd Marcel Sembat, Saint-Denis). Pour permettre l'accès de tou-te-s à la discussion, un espace enfant est mis en place, un repas vegan est organisé et le tout est à prix libre !

A propos du film :

Les femmes du bus 678, est un film égyptien, réalisé par Mohamed Diab en 2012. Ce film raconte l’omniprésence des violences sexuelles dans le quotidien des femmes: dans la famille, au travail, dans l’espace public et dans les transports. Ce film interroge aussi les stratégies de lutte possible pour riposter : dépôt de plainte, autodéfense,  formation groupes de parole…

A propos du MFPF93 :

Le MFPF93 est une association féministe autogérée, qui lutte pour le droit à l’avortement et à la contracep- tion pour toutes, pour des sexualités sans répression ni dépendance et contre les violences masculines faites aux femmes.